Education/Formation

Erasme : Nulli concedo

Par Jean-Baptiste Kastel | 7 septembre 2012

Humanisme, Thomas Moore, évangélisme politique, Charles Quint, Europe, Luther, mélangez tout cela et vous obtenez : Erasme. Désigné par le sobriquet de « Prince des Humanistes », il symbolise le savoir, l’ouverture, la transmission, le voyage. Avec Grundtvig, Comenius et consorts, il a été choisi par la Commission européenne pour désigner un programme de mobilité de l’Union européenne. Depuis 1987, plus de 340 000 étudiants français ont eu la possibilité d’aller étudier à l’étranger et ont pu suivre Erasme dans sa démarche.

L’éducation : expérience personnelle d’accès à une culture de masse

Par François Dupré | 7 septembre 2012

Tous les Etats membres de l’UE proposent un système scolaire uniformisé censé fournir à chacun des bases sur lesquelles s’épanouir, un prisme à travers lequel appréhender le monde ainsi qu’une manière d’envisager le rapport à autrui. Cependant, la variété de ces systèmes éducatifs, accrue par la réception personnelle que chacun fait de sa scolarité, rend nécessaire l’étude de témoignages de jeunes européens pour en apprendre plus sur ce pan de la vie publique dont la régulation reste en grande partie l’apanage des gouvernements nationaux.

La formation tout au long de la vie au coeur de la flexicurité

Par Anaïs Delbarre | 7 septembre 2012

La flexicurité, combinaison des termes flexibilité et sécurité, est-elle un oxymore ? Voici la question que l’on peut se poser, après maintenant trois décennies d’usage de ce terme que certains qualifient de « mot-valise ». « La flexicurité peut être définie comme une stratégie visant à améliorer simultanément la flexibilité et la sécurité [des travailleurs] sur le marché du travail », mentionne la Commission européenne dans sa communication de 2007 intitulée « Vers des principes communs de flexicurité : des emplois plus nombreux et de meilleure qualité en combinant flexibilité et sécurité ». Ce qui nous intéresse ici, c’est l’un des instruments majeurs de cette stratégie devenue européenne : la formation tout au long de la vie. 

L'Education, de Bruxelles à Moscou (Partenariats euro-russes)

Par Capucine Goyet | 7 septembre 2012

 L’énergie, le commerce, la facilitation de visas… les relations entre l’UE et la Russie semblent se tisser essentiellement autour de ces secteurs. Et pourtant il existe également un Espace commun de Recherche, d’Education et de Culture. Bien qu’appartenant généralement au monde de la soft law, l’éducation constitue une clef de voûte des relations interétatiques et des créations identitaires.

L'école selon EMILE : apprendre les langues autrement

Par Virginie Lamotte | 11 décembre 2007

L’enseignement des langues est très variable d’un pays à l’autre. Il dépend de la volonté des États de leur accorder plus ou moins de place dans les programmes scolaires. Un programme européen permet cependant de leur accorder davantage d’importance et de leur rendre un rôle qu’elles ont peu à peu perdu : l’appropriation de la diversité linguistique comme élément de l’identité commune européenne.

Aux origines du processus de Bologne : la déclaration de la Sorbonne

Par Sara Pini | 27 août 2007

Le processus de Bologne prend son nom de la ville italienne dans laquelle a été signée la déclaration commune des Ministres européens de l’éducation, le 19 juin 1999, sur la convergence des systèmes d’enseignement supérieur, en vue de la réalisation d’une « Europe de la connaissance ». Mais en réalité ce processus trouve son origine un an plus tôt, dans la déclaration signée à Paris à l’occasion des célébrations pour l’anniversaire de la Sorbonne.