Paris

L’intégration européenne dans l’élection présidentielle française

Par Armelle Ripart | 13 mars 2017

L’Union européenne traverse actuellement une crise existentielle. Entre le Brexit, la crise des réfugiés, et une crise de l’Euro encore sensiblement palpable aujourd’hui, l’impopularité actuelle du projet européen démontre de façon déterminante le caractère plus que jamais controversé de son intégration. Dans ce contexte, l’Union entame une année 2017 « crash-test » avec notamment trois grandes échéances électorales au Pays-Bas, en France et en Allemagne. Ces élections, et en particulier l’élection présidentielle en France, détermineront l’orientation future de l’Union européenne. Cependant, malgré cet enjeu essentiel, la place des questions européennes au sein de la campagne électorale française reste limitée. 

L’Europe centrale, principal filtre à criminalité entre Orient et Occident

Par Claire Vizy | 2 octobre 2016

Quelles sont les mesures à prendre contre les dangers potentiels qui transitent par la zone tampon de l’Europe centrale ? Bien que ces pays soient devenus au cours des dernières années des destinations populaires et recherchées parmi les touristes du monde entier, il est rarement fait mention du rôle phare joué depuis des siècles par les nations la peuplant, à savoir celui de zone tampon entre Est et Ouest.

Conférence Nouvelle Europe : comment l'UE soutient les réformes économiques dans les Balkans occidentaux

Par Tanguy Séné | 6 juin 2016

Comment l’Union européenne soutient-elle les pays candidats (ou potentiellement candidats) des Balkans occidentaux sur le chemin de l’élargissement ? Les réformes économiques de ces pays post-socialistes représentent un défi majeur, que des outils tels l'Instrument d'aide de pré-adhésion tentent d'adjuster. C’est à la représentation de la Commission européenne en France que ce nouveau débat organisé par Nouvelle Europe prenait place le 25 mai 2016. 

Après le Brexit, le Czexit ?

Par Claire Vizy | 4 mai 2016

Les plus mécontents ne sont pas toujours les plus bruyants : c’est ce que montre le sondage Lord Ashcroft de février, qui nomme la République Tchèque pays membre de l’UE le plus eurosceptique Pourtant, elle est bien plus discrète que ses voisins polonais, hongrois, ou slovaque, dont les vies politiques respectives se sont montrées très houleuses ces derniers temps. Les rumeurs de « Czexit » nous parvenant en sont d’autant plus étonnantes.

Le Triangle de Weimar (1/2), un réflexe politique qui n'a rien d'anodin

Par Francis Masson | 11 avril 2016

Les ministres des Affaires étrangères français et allemand ont effectué un déplacement conjoint à Kiev les 22 et 23 février derniers. Deux ans plus tôt, un déplacement similaire avait lieu au format Weimar, associant la Pologne. L'intervention du Triangle de Weimar dans la crise ukrainienne avait alors permis de débloquer la situation très tendue à Kiev. Quelles réalités se cachent derrière le concept du Triangle de Weimar qui fêtera, le 29 août 2016, ses 25 ans?

160 000 réfugiés à répartir dans l’UE : le défi de la Commission européenne

Par Louise Mottier | 7 janvier 2016

Depuis janvier 2015, ce sont plus de 500 000 hommes, femmes et enfants qui ont franchi les frontières de l’Union européenne, venant pour la plupart de Syrie, du Kosovo, d’Afghanistan. Pour pallier ces arrivées massives de réfugiés, le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker dévoilait successivement en mai et septembre dernier un plan global de répartition d’un total de 160 000 réfugiés sur l’ensemble des territoires des Etats-membres. Quelle mise en œuvre est attendue ?

Migrations et sécurité en Méditerranée : un point de vue italien

Par Tanguy Séné | 2 novembre 2015

La crise des migrations des derniers mois a une géographie particulière: elle se concentre en Méditerranée. Ce sont les Etats du Sud qui sont particulièrement exposés aux flux de réfugiés. Le 13 octobre 2015, Angelino Alfano, ministre de l’intérieur italien depuis 2013, exposait à la London School of Economics la stratégie italienne : sauvetage des migrants en mer (mais rapatriement des migrants ‘économiques’), partage des réfugiés entre Etats membres, répression des trafiquants d’êtres humains et lutte contre le terrorisme.

Comprendre le « front du refus » centre oriental face à la crise des réfugiés. Le cas polonais

Par Francis Masson | 2 novembre 2015

La crise des réfugiés qui secoue l'Europe connaît une nouvelle intensité depuis le moi d’août 2015, et l'expression « front du refus est-européen » s'est imposée dans le paysage médiatique au long du mois de septembre. Il est facile de s'insurger face à un tel « front ». Pourtant, les tendances à généraliser la position des pays qui le composent comme un rejet des étrangers imposent de s'interroger sur les raisons d'une telle posture. En effet, on ne peut se permettre de condamner le « front du refus » sans chercher à le comprendre.

Pages