Europe centrale

Retour de la crise économique en République tchèque ?

Par Martin Janíčko | 26 décembre 2010

Petite économie ouverte, la République tchèque a été frappée par la crise économique mondiale notamment en raison de son ouverture au commerce. Comme dans la plupart des économies européennes, le PIB national a chuté considérablement.  À présent, il semble que la pire phase de la crise soit passée et peut-être même surmontée. Pourtant, on pourrait s'attendre à une « deuxième phase ». La faute à l'austérité budgétaire actuelle ?

Sur les traces du Yiddishland avec Alain Guillemoles

Par Philippe Perchoc | 24 novembre 2010

« Le Yiddishland a disparu comme l’a fait l’Atlantide. Il est ce continent mythique englouti ». Cela peut expliquer pourquoi si peu d’entre nous ont entendu parler de ce bout d’Europe disparu. Dans son livre Sur les traces du Yiddishland, Alain Guillemoles nous emmène sur les traces, plus ou moins visibles aujourd’hui, de cette communauté juive d’Europe centrale qui a subitement disparue pendant la Seconde Guerre mondiale.

“Do diabla!” Pourquoi si peu de Polonais au sein du SEAE ?

Par Sarah Struk | 31 octobre 2010

Les nominations concernant le Service européen pour l'action extérieure (SEAE) ont suscité les critiques, à Bruxelles comme à Varsovie. Politiques et chercheurs soulignent en premier lieu leur incohérence. Comment explique-t-on à Varsovie la faible présence de Polonais au sein du futur corps diplomatique ?

Je t'aime, moi non plus : la Hongrie et ses minorités à l'étranger

Par Emilie Proust | 12 octobre 2010

Avec le reflux, depuis le Traité de Trianon, des frontières de la Hongrie, les minorités magyares forment autant d’archipels autour de la Hongrie. Dans le contexte de l’intégration européenne, Budapest a souhaité raviver les liens avec ses minorités disséminées en Europe, en leur accordant un statut spécifique. Comment cette nouvelle relation particulière s’insère-t-elle dans la dynamique d’intégration européenne ?

Budapest entre mémoire historique et politique mémorielle

Par Lise Herman | 4 octobre 2010

En Hongrie comme dans la plupart des anciens pays satellites de l'Union soviétique ont fleuri les lieux de mémoire dédiés à la période communiste. Ils nous apprennent autant sur l'état de la mémoire historique que sur l'Histoire elle-même. Le Memento Park et la Maison de la Terreur de Budapest sont deux de ces lieux, à la fois reflets des mémoires conflictuelles et miroirs d'une instrumentalisation politique de l'Histoire.

Dispute autour de la croix commémorative en Pologne : un vent de changement ?

Par Katarzyna Jasik | 28 septembre 2010

Cinq mois après la catastrophe de Smolensk, la Pologne jadis réunie dans le deuil est aujourd'hui bel et bien divisée, cette fois-ci à cause d'une histoire de croix en bois érigée devant le palais présidentiel en commémoration de la catastrophe. Cette querelle met en scène l'État et l'Église autour d'un débat qui pour la première fois déborde dans les rues. Annonce de changements quant à la relation entre la religion et le politique en Pologne ?

Les lieux de mémoire du communisme à Budapest

Par Lise Herman | 7 septembre 2010

En Hongrie comme dans la plupart des anciens pays satellites de l'Union soviétique ont fleuri les lieux de mémoire dédiés à la période communiste qui renseignant autant, voir plus, sur l'état de la mémoire historique que sur l'Histoire elle-même. Le Memento Park et la Maison de la Terreur de Budapest sont deux de ces lieux, à la fois reflets de mémoires conflictuelles et miroirs d'une instrumentalisation politique de l'Histoire.

Quelles suites du partenariat oriental vu de Varsovie ?

Par Sarah Struk | 29 août 2010

Issu d'une initiative polono - suédoise en 2008, puis lancé le 7 mai 2009 à Prague par la Commission européenne, le Partenariat Oriental correspond à la volonté polonaise depuis 1998 de renforcer les liens entre l'Union européenne et l'Europe orientale. Même si le Partenariat Oriental reste silencieux sur la vocation de l'Ukraine à intégrer l'UE prochainement, la Pologne entend défendre la future candidature ukrainienne, au même titre que la Slovénie intervient en faveur de l'adhésion croate, que la Hongrie soutient l'adhésion serbe ou que l'Allemagne défendait l'adhésion polonaise avant 2004.

À quoi sert l'amendement à la loi hongroise sur la citoyenneté ?

Par Lise Herman | 12 juillet 2010

Après huit ans dans l'opposition, la nouvelle majorité de droite en Hongrie élue le 23 avril 2010 n'a pas tardé pour reprendre le vieux cheval de bataille des populations magyarophones de l'étranger. L'amendement à la loi sur la citoyenneté adoptée le mercredi 26 mai facilite l'acquisition de la nationalité hongroise par ces minorités.

Pages