Europe centrale

Czeslaw Milosz : la « Pensée captive » sous le joug communiste

Par Véronique Antoinette | 5 octobre 2009

En Pologne, faisant fi du joug communiste, des écrivains et des mouvements littéraires ont créé une véritable dissidence culturelle. En son sein, Czesław Miłosz dans La Pensée captive a été un des premiers à révéler les mécanismes de l’aliénation culturelle exercée par les Communistes et à analyser le rôle des intellectuels dans les régimes autoritaires.

La revue Kultura : au cœur de la dissidence polonaise

Par Pauline Joris | 5 octobre 2009

De 1947 à 2000, est publiée depuis Maisons-Laffitte, en région parisienne, la revue en langue polonaise Kultura. Autour de son fondateur, Jerzy Giedroyć, Kultura a été une revue politique, née pour constituer un espace de réflexion, de débats et de culture pour une Pologne alors enfermée. Son contenu, déterminant sur la dissidence polonaise, continue de porter aujourd’hui.

La dissidence de l’Église polonaise, Solidarité ou survie ?

Par Alice Mansaud | 5 octobre 2009

Si Solidarność est sur toutes les lèvres aujourd’hui à l’évocation de la dissidence polonaise contre l’oppression communiste, l’Église polonaise l’était en ces temps-là sur celles des ouvriers en lutte. Pourquoi et comment l’Église menacée est entrée dans la lutte…

Marzi et le quotidien polonais des années 1980

Par Véronique Antoinette | 31 mai 2009

On connaît surtout la Pologne des années 1980 pour sa vie politique et les divers rebondissements du pouvoir. Pourtant, on oublie qu’elle était avant tout constituée d’hommes, de femmes et d’enfants qui y vivaient quotidiennement. La BD humoristique de Marzena Sowa, Marzi, donne une idée de ce qu’était la Pologne dans les années 1980.

Lancement de la préparation de la Présidence hongroise du Conseil de l’Union européenne en 2011

Par Csilla Vegh | 16 février 2009

Parmi les douze nouveaux membres de l’Union européenne, après la Slovénie et la République tchèque, en 2011 ce sera le tour de la Hongrie d'assurer pour la première fois la Présidence du Conseil de l’Union européenne. Ainsi, entre janvier et juin 2011, pendant six mois, la Hongrie aura l’occasion de jouer un rôle actif dans la formulation de l’agenda de l’UE.

Une présidence qui fait débat ? La République tchèque à la tête de l’UE

Par David Cadier | 1 janvier 2009

Le 1er janvier 2009, la République tchèque a pris pour six mois la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne. Force est de constater que la République tchèque pâtie d’une image de nation eurosceptique, à tel point qu’un conseiller de l’Elysée évoquait il y a quelques semaines un risque de « sabotage ». Qu’en est-il ? Dans quelle mesure cela déteindra-t-il sur sa première présidence européenne ? Le capitaine tchèque risque-t-il vraiment de saborder le bateau européen

L’Ile des Serpents, hier, aujourd’hui et demain : un enjeu énergétique

Par L'équipe | 4 octobre 2008

L’inexistence des disputes territoriales avec les voisins a été une condition obligatoire pour l’adhésion de la Roumanie à l’Union européenne. En échange, le problème des plateformes continentales de la Mer Noire et des réserves qu’elle abrite est un sujet d’actualité avec le procès ouvert à la Haye entre la Roumanie et l’Ukraine. Les deux parties viennent de finir leurs arguments juridiques et attendent la décision de la Cour. Brève description d’un problème qui date depuis longtemps.

Développer la Pologne orientale

Par Zbigniew Truchlewski | 18 mars 2008

« Yes yes yes » : c’est ainsi que Kazimierz Marcinkiewicz avait accueilli la nouvelle de fonds additionnels pour le développement de la Pologne orientale au Conseil européen de décembre 2005. Peut-on développer une région périphérique, une des plus pauvres de l’Union européenne, et si oui, comment le faire ? Peut-on utiliser la stratégie de Lisbonne et de quelle manière appliquer les fonds structurels européens ?

Le divorce tchécoslovaque

Par Pauline Joris | 26 septembre 2007

Il y a bientôt quinze années, en à peine six mois, sans aucune violence et alors que l’ensemble des enquêtes d’opinion publique montrait tant au nord qu’au sud que la population ne le souhaitait pas, la Tchécoslovaquie s’est dissoute et deux nouveaux États ont vu le jour : la République tchèque et la Slovaquie.

Femmes et éducation en Europe de l'Est

Par Sara Pini | 2 mars 2007

Le système éducatif était le fleuron du régime communiste, non seulement grâce aux résultats obtenus par les étudiants et chercheurs du bloc soviétique dans les domaines techniques et scientifiques, mais aussi à cause de l’émancipation de la femme dont il se voulait la preuve.

Pages