Flotte à vendre !

Par Philippe Perchoc | 8 novembre 2006

Pour citer cet article : Philippe Perchoc, “Flotte à vendre !”, Nouvelle Europe [en ligne], Mercredi 8 novembre 2006, http://www.nouvelle-europe.eu/node/42, consulté le 27 juillet 2017

uss_piranha0838902Vous avez toujours rêvé de vous offrir un navire de guerre construit en ex-URSS dans les années 50 et ayant appartenu successivement à la Yougoslavie puis à la Serbie? C'est possible.

 

Les premières victimes de l'indépendance du Monténégro sont les marins serbes: leur pays vient de perdre son accès à la mer. Belgrade se voit donc obligée de vendre les restes de sa flotte. Or, la marine a toujours été un peu à part; Elle n'a jamais vraiment accepté la fin de la Yougoslavie et nombreux sont les bateaux qui en portent encore le drapeau socialiste et arborent un portrait de Tito dans le bureau du pacha. C'est donc une partie du rêve serbe qui part avec ces navires.

Les bateaux, ancrés au port de Tiva, sont à vendre. Et certains pays sont déjà intéressés: la Libye, l'Egypte et le Sri Lanka particulièrement. Le Monténégro, lui, a déjà prévenu qu'il n'était pas acheteur: le nouveau gouvernement indépendant a opté pour la création d'une armée d'autodéfense de 2000 hommes et d'un système de gardes côtes.

Ajouter un commentaire