Enquête au cœur de l’Europe: à la recherche du centre

Par Philippe Perchoc | 23 janvier 2007

Pour citer cet article : Philippe Perchoc, “Enquête au cœur de l’Europe: à la recherche du centre”, Nouvelle Europe [en ligne], Mardi 23 janvier 2007, http://www.nouvelle-europe.eu/node/98, consulté le 26 septembre 2017

Vous êtes sûrement déjà passé dans un village ou une ville en Europe qui se targue d’être le centre de la France, de la Lituanie, de l’Europe, de l’Union européenne ou même de la zone Euro. A grands renforts de calculs, ils vous expliquent pourquoi ce sont eux et pas leurs voisins qui méritent ce grand honneur d’être au cœur, au centre de quelque part. Enquête au cœur de l’Europe.

centres_presumes_de_l_europe

Peu importe où vous mènent vos pas, vous ne serez jamais très loin d’un centre de l’Europe.

Vous pouvez par exemple commencer votre voyage par Kleinmeischeid à l’Ouest de l’Allemagne. Ce village vous explique, sur sa page d’accueil, que l’IGN français aurait calculé peu avant l’élargissement de 2004 que Kleinmeischeid était au cœur de l’Union européenne élargie. C’est ainsi qu’un monument a été érigé qui ne laisse pas de doute, voici le centre de l’Europe !

Beaucoup moins récent, le village de Krahule (en Slovaquie) s’est autodéclaré centre de l’Europe au XVIII e siècle sans que l’on sache bien pourquoi. N’ayant pas trouvé de traducteur slovaque, si vous en découvrez la raison, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Le village de Dilove, localisé en Ukraine, a été décrété par les géographes austro-hongrois « centre de l’Europe » en 1887. Vous pouvez y trouver un très joli monument commémorant cette promotion : Locus Perennis Dilicentissime cum libella librationis quae est in Austria et Hungaria confectacum mensura gradum meridionalium et paralleloumierum Europeum. MD CCC LXXXVII.

Si vous voulez allez encore un peu plus à l’Est, il vous reste la Lituanie. Une vingtaine de kilomètres au Nord de Vilnius, l’IGN a déclaré le village de Purnuškės centre de l’Europe. Un monument célèbre même ce lieu remarquable depuis 2004.

d’autres lieux prétendent au titre prestigieux de centre de l’Europe : l’île de Saaremaa en Estonie, Vitebsk en Biélorussie, à Dresde en Allemagne ou à Torun en Pologne !

Pour ce qui est du centre de l’Union Européenne, c’est une autre affaire : chaque élargissement fait des heureux et des jaloux.

Ainsi si vous cherchiez le centre de la CEE en 1957, il fallait vous rendre à Saint André le Coq dans le Puy de Dome alors qu’après la réunification allemande, il fallait faire quelques kilomètres pour filer à Saint Clément dans l’Allier.
L’élargissement de 1995 a été une catastrophe pour les villages auvergnats, puisque le centre de l’Europe semble s’être déplacé en Belgique, dans la commune de Viroinval .

La victoire fut de courte durée mais les Belges sont fair-play puisqu’ils vous annoncent sur leur site qu’il va vous falloir partir pour l’Allemagne et la charmante commune de Kleinmeischeid et sa colline baptisée Niedermittlauer Heiligenkopf. Après une courte pause, vous pourrez continuer votre voyage allemand vers Gelnhausen, grâce à l’élargissement à la Bulgarie et la Roumanie.

Si vous êtes plus intéressés par l’Euroland, n’allez plus visiter le célèbre Montreuillon dans la Nièvre, mais Mhère dans le même département !

Ajouter un commentaire