Vers un continent désindustrialisé ?

Par Philippe Perchoc | 1 mars 2010

  

L'Union européenne a été longtemps l'un des deux poumons industriels de la planète avec les Etats-Unis. Aujourd'hui, la Chine a pris une place centrale dans les échanges mondiaux et les délocalisations - avant phénomène intra-européen - sont d'ampleur intercontinentale. L'Europe sera-t-elle bientôt un continent sans usine ?

À chaque campagne électorale, dans chaque État membre, la question revient : que faire contre les délocalisations ? En effet, les usines ferment, sont déplacées dans des États à moindres coûts ou parfois même pas déplacées. Une compagnie met la clef sous la porte en Europe pour qu'une autre en Asie reprenne son marché. 

L'usine qui a si longtemps marqué le paysage européen - il suffit de relire les romans du XIXe siècle -, qui a été glorifiée par les régimes communistes de l'autre côté du Mur, est-elle un attribut du passé ? 

Pas forcément, et les Japonais l'ont bien compris, eux qui sont confrontés au même problème depuis longtemps. La question n'est pas seulement de produire sur place, mais de produire des produits innovants sur place avant qu'ils soient standardisés et transférés vers des pays à moindres coûts. Les Européens semblaient s'être donnés des objectifs ambitieux dans les années 2000. Le slogan voulait que l'économie européenne soit "l'économie de la connaissance la plus compétitive du monde en 2010". 10 ans et une crise plus tard, nous sommes bien loin du résultat. Pas uniquement à cause de la crise boursière, mais surtout par incapacité des Européens d'investir de manière décisive dans la recherche. 

L'usine a encore toute sa place en Europe, mais une usine plus qualifiée, d'ouvriers mieux formés, intégrés dans une chaîne de recherche et d'innovation dispersée sur tout le continent.  Les Européens ne sont pas en compétition les uns avec les autres, ils font face tous ensemble à un défi nouveau qu'il leur convient de relever collectivement. 

Ce mois-ci dans notre dossier :

Illustration : jordi.martorell. Spratt's Patent Limited factory, Poplar, Mars 7, 2008

Ajouter un commentaire

HTML filtré

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.