PECO

Architecture et nation dans les Balkans : du kitsch au moderne

Par Jean-Baptiste Kastel | 30 août 2012

« Inspirons à la nation l'amour de l'architecture nationale », pour Victor Hugo, la nation et l’urbanisme peuvent être liés. Ce fut le souhait de la IIIème République qui a glorifié la nation française à travers des projets urbanistes symbolisant l’unité de l’entité hexagonale. Actuellement, nous assistons au même processus dans les Balkans, les Etats récemment indépendants adoptant cet « amour de l’architecte nationale ».   

Croatie : J-365

Par Jean-Baptiste Kastel | 1 juillet 2012

1er juillet 2007, l’Union européenne passait de 25 à 27 membres. L’année prochaine, les 27 prendront fin, place aux 28 ! Il y a un an, la Commission européenne et le Conseil donnaient successivement leur feu vert à Zagreb et bouclaient les 35 chapitres. Après un référendum, la Croatie disait oui à l’intégration européenne et confirmait la volonté des Croates d’intégrer l’Union européenne le 1er juillet 2013.

Carnet de voyage dans les Balkans orientaux (1): Deux Françaises chez les Daces

Par Sophie Rauszer | 25 juin 2012

Explorer la frontière ? La dépasser ? Ce fut l'objet d'un partenariat entre les universités Sorbonne Nouvelle et Oradea. Pendant une semaine « professionnels, leaders locaux et étudiants étaient regroupés au service de l’Europe » autour de colloques, de rencontres et de visites en Roumanie, notamment à Oradea, une ville proche de la frontière hongroise à l'ouest de la Roumanie.

Les réseaux de villes dans l’espace baltique : le mythe, "visée mobilisatrice" ou "identité de l’être" ?

Par Nicolas Escach | 30 mai 2012

Les réseaux de villes baltiques ne produiraient que des discours. Les acteurs politiques se perdraient en rapports aussi volubiles qu’inutiles et rêveraient d’improbables transferts d’expérience. Les régions ne prendraient forme que par « des actes de langage ». De l’action, de l’action, de l’action ! Coupons la parole aux acteurs, et venons-en au but : qu’avez-vous donc fait pendant tout ce temps ? Mépriser ainsi le discours, le symbolique, le mythologique, ne serait-ce pas oublier la spécificité des territoires baltiques ?  

Le Belarus ou l’exception européenne

Par Belarus Project | 4 avril 2012

Dictature autoritaire dirigée par la main de fer d’Alexandre Loukachenko, le Belarus est un cas à part : il n’a ni connu la vague de démocratisation de ses voisins d’Europe Centrale et Orientale dans les années 90, ni de révolution orange comme en Ukraine dans les années 2000. D’ailleurs, le Belarus n’est pas qu’une exception européenne, il est aussi une exception mondiale et a le privilège d’appartenir à la liste de plus en plus réduite des dictatures, qui ont survécu à l’onde de choc de l’effondrement de l’URSS.

La Baltique prisonnière de "l'Europe des exceptions" ?

Par Nicolas Escach | 4 avril 2012

Le sommet du Forum de développement baltique (BDF) de Malmö est la première étape d’une réflexion sur la notion de « promotion de la Baltique ». Des projets se multiplient pour choisir une image appropriée afin de vendre la Baltique notamment en Asie (Japon). L’espace baltique est alors découpé en trois territoires, supports de ces futures histoires.    

"Cela se passe en Moldavie, c’est-à-dire nulle part "

Par Ala Sava | 19 mars 2012

Si je paraphrasais la fameuse formule d’Alfred Jarry, hélas trop véridique ici, je dirais : « Cela se passe en Moldavie, c’est-à-dire nulle part ». C’est dans ce contexte de « mise à l’écart » que je m’interroge sur les perspectives d’avenir de ce petit État et sur sa capacité de se défaire du qualificatif « pays le plus pauvre d’Europe ».

La loi modificative du 26 mai 2010 sur la naturalisation simplifiée, première matérialisation du nouveau régime hongrois

Par Sophie Rauszer | 14 mars 2012

Beaucoup ont été surpris par le contenu de la nouvelle Constitution hongroise et s’en inquiètent. Pourtant, une loi déjà entrée en vigueur depuis maintenant un peu plus d’un an et demi annonçait déjà la couleur ; et ses conséquences sont suffisamment concrètes pour porter aujourd’hui un regard sur le nouveau régime politique hongrois.

Pages